Entraînement crossfit

J’ai récemment eu la chance de participer à une formation de perfectionnement technique avec Rachel et Claude Leblanc-Bazinet. Il faut pas chercher trop loin, ce sont la jumelle et la grande soeur de Camille (duh). L’activité avait lieu au gym où elles sont co-propriétaires, Crossfit Brossard (re-duh), à Saint-Philippe sur la rive-sud de Montréal.

compé formation 1162

L’avant-midi commençait donc avec 3 heures d’haltérophilie, Coach Rachel à la barre (ha!). Rachel faisant parti du staff CF pour les séminaires d’haltéro, son programme condensé (et en français) ressemblait beaucoup à la certification Weightlifting Level 1 qu’elle présente lors des séminaires officiels de CrossFit HQ. Au programme; squat therapy, Burgener warm ups and drills, arraché, épaulé-jeté.

Les groupes de Claude et Rachel n’atteignant jamais plus de 12 personnes, nous avions beaucoup de temps pour être évalués individuellement. En tant que Coach, Rachel est méthodique et rigoureuse. Pas de passe-droits: dès qu’elle remarque quelqu’un sans son hook grip, c’est des burpees pour tout le monde. (Tempo burpees en plus, c’est juste plus long et plus souffrant!). Perso, c’est mon genre de coaching; c’est pas en étant complaisant qu’on va sortir de notre zone de confort et atteindre de nouveaux sommets.

compé formation 1213 (2)

Après une petite heure de pause lunch, Claude enchaîne avec la « gymnastique » (entre guillemets parce qu’il faut s’entendre: y’a pas de cheval d’arçon ou de routine au sol en CrossFit). Elle nous fait commencer avec un warm up qu’elle donnerait à des gymnastes de 3 à 5 ans, qu’on a tous gracieusement massacré! Rien de plus simple que des hollow body et arch hold (notre bon vieux superman) au sol avec une vraie gymnaste pour te remettre l’égo à sa place.

On a donc survolé le kip et toutes les techniques qui en découlent, à la barre et aux anneaux. On a aussi adressé plusieurs techniques et progressions pour améliorer les muscles ups, dont mon nouveau favori, le Russian Dip. Ça tombe bien, la 3e Leblanc-Bazinet en a justement un tutoriel sur YouTube!

Suite aux pull ups et muscle ups, on a pratiqué les progressions pour les handstand push ups. En passant de la théorie selon laquelle les kipping HSPUs sont complètement inutiles et  ridiculement dangereux pour les non-élites à aller aux raisons pour laquelle les handstand walks sont surtout pratiqués parce qu’ils sont cool (moi ça me suffit, avoir l’air cool…) et difficiles (voir Sam Briggs aux Regionals 2014), Claude en avait beaucoup à dire sur les mouvements la tête en bas. On a donc surtout pratiqué la pose et la posture du headstand, en plus d’aborder et pratiquer le strict HSPU.

Si vous avez la chance de participer aux formations données par Claude et Rachel, je le recommande fortement. Elle font parfois que l’haltéro (lorsque Rachel donne le CrossFit Weightlifting Seminar) mais offrent parfois une journée complète de gymnastique aussi. Elles se déplacent aussi pour donner leurs ateliers de formation dans plusieurs gyms de CrossFit. Gardez les yeux ouverts pour leur passage dans votre région!

 

Day to lifeentrainementMise en formeMotivation

Pour les gens qui ne me connaissent pas, on pourrait dire que je suis plutôt du type vivre et laisser vivre. Par contre je m’offusque facilement quand j’entends des gens donner des opinions qui sont copié-collé d’un statut Facebook ou d’un supposé spécialiste qui en fait est plein de préjugés. Faque aujourd’hui je crève l’abcès, je sors le méchant :

WTF QUE LE CROSSFIT C’EST DANGEREUX!?!?

A rider crashes into a security wall during the Red Bull Road Rage bike downhill race in Sigulda

Un de mes sports préférés est le vélo de route et quand on descend une bonne côte, on va chercher 80kmh, facile. Mais le CrossFit c’est dangereux.

Avant de découvrir le CrossFit, je faisais de l’escalade et du kayak d’eau vive. Tsé, des sports bin conservateurs. Mais le CrossFit c’est dangereux.

Quand j’étais jeune, je me suis tenu dans des skateparks. Les gars qu’on voit aux X-Games faire des double-backflips en BMX, ils ont tous commencé quelque part (en béton ou en asphalte probablement), avec leurs chums qui leurs crient: « enweille, t’es pas game! » Mais le CrossFit, c’est dangereux.

Mon feed FB est rempli de kids qui se filment sur les corniches des plus hauts gratte-ciels au monde, d’apprentis Jackass ou de vidéos de basejumping en wingsuit. Mais le CrossFit, c’est dangereux.

zambezi paddler

On comprend le principe? Il y a beaucoup de sports qui peuvent être poussés à l’extrême. Mais regardez bien où je m’en vais avec ça :

Il y a des milliers de gens qui squattent des gros poids, tout croche et sans supervision, mais « en sécurité dans une cage », MAIS LE CROSSFIT C’EST DANGEUREUX!? La moitié des usagers de gyms traditionnels ne savent pas comment la moitié des machines fonctionnent, MAIS LE CROSSFIT C’EST DANGEUREUX!? Les coachs de Bootcamp programment des Toes 2 Bar, des Box Jumps, des DB Press, des KB snatch, tout sauf une barre olympique d’haltéro, MAIS LE CROSSFIT C’EST DANGEUREUX!?

EST-CE QUE J’AI MANQUÉ QUELQUE CHOSE!?!?

squat cage
Certains kinés, bodybuilders, coachs de spinning et tutti quanti vont dire que le niveau de coaching dans nos boites est insuffisant. Mais peu importe l’expérience et l’implication des coachs de CrossFit (on en prend et on en laisse, hein?), les Nautilus, Energie Cardio, ProForm et Flex Gym sont BONDÉS de gens qui s’entrainent sans AUCUNE supervision!! Pourquoi autant de haine déversée sur le coaching de CrossFit??

Évidemment, avec « les interwebs » aujourd’hui, si on cherche de la vidange, on va en trouver. Les « Crossfit Fails », les WODs inventés plutôt que programmés, les niaiseries qu’une gang de chum a filmé pour rire et qui se fait réinterpréter par le grand public comme étant sérieux. Les conneries virales pognent toujours plus que les tutoriels bien exécutés et c’est toujours les pommes pourries qui ressortent en tant qu’ambassadrices de notre sport. La vérité c’est que tout ce beau contenu de qualité est souvent pris dans le powerlifting, les gyms traditionnels, les gyms de garage ou les compétitions amateurs.

C’est sûr que notre univers n’est pas parfait, on a juste à regarder la récente vidéo du Orange County Throwdown avec les sauts de haies pour se demander si le « constantly varied » n’a pas trop pris le dessus sur le « functional movement ».  Le OCT n’est pas officiellement un événement Crossfit mais ils sont loin de la compé locale. Avec les athlètes de renommé qui y ont participé, il n’y a pas vraiment d’excuse pour avoir programmé un événement aussi horrible à regarder. D’un autre côté, je suis certain que sur papier des haies progressivement plus hautes ça devait avoir l’air plutôt inoffensif…

Overhead-squat

Cela étant dit, la majorité d’entre nous pratiquons le CrossFit pour être EN FORME, pour se DÉPASSER et prendre CONFIANCE EN SOI, et la majorité de nos coachs programment des WODs et supervisent nos performances avec ces objectifs en tête. Les détracteurs auront beau dire que tout athlète devrait recevoir une évaluation posturale, des exercices adaptés et un suivi personnalisé, la vérité est que ce n’est pas accessible à tout le monde et que nous ne sommes pas tous des « athlètes ». Les entraîneurs qui offrent ces genre de services doivent eux même coacher des cours de groupe plus ou moins anonymes pour combler leurs horaires, ce qui en dit long sur la popularité « grand public » de leurs services personnalisés.

Mais pour ceux qui suivent ces cours de groupe, pour tous ceux qui ne font que du tapis roulant et de l’elliptique, pour ceux qui disent être en shape  parce qu’ils font des demi squats et des bicep curls 2 fois par semaine et pour ceux qui comme moi ont essayé tous les sports extrêmes ou qui aiment jouer dans le trafic pour faire un peu de cardio, WTF QUE LE CROSSFIT C’EST DANGEREUX!?!?

CrossfitCrossfit Games 2014entrainementEntraînement crossfitTechniques

On connait bien Mathew Fraser pour son podium aux Crossfit Games 2014. Par contre, nous ne connaissons pas tous son parcours: Continue reading « Mathew Fraser: Crossfit vs. Entrainement Spécifique »