Choisir d’être une «FitMom»

Ok. 5 mois postpartum. Il y a des jours où je me dis «fuck it». J’ai un enfant qui dort pas #meleverauxheurestoutelanuit j’ai toutes les raisons du monde de ne pas aller au gym. Juste m’occuper à temps pleins de ce petit être humain, c’est du sport t’sais ! Il y a des jours que oui, c’est assez et je succombe à la tentation de rester collée avec mon bébé, à jouer, le chatouiller et rire au lieu de me préparer en vitesse et aller au gym. C’est nor-mal. Par contre, j’ai choisi d’être en forme. Oui, j’ai fait le choix d’être en forme.

fitmom
3 mois post-partum

Avant d’avoir un enfant et même d’avoir dans l’idée de fonder ma famille, je me rappelle dire aux gens que moi, lorsque j’aurai mes enfants, je ne vais pas arrêter de m’entraîner. Chaque fois, les gens (des non-CrossFiteux) riaient, en disant: Ahhhhh tu vas voir, avoir des enfants ça change une vie, t’auras pu le temps ni l’énergie et blah-blah-blah…

C’est toujours «facile» d’avoir des excuses pour ne pas s’entraîner ou pratiquer un sport qu’on aime… c’est aussi «facile» de commander une Pizza au lieu de se faire un repas santé… Surtout quand tu as des enfants… Pourtant, quoi de mieux, pour ses enfants, que de leur offrir des repas santé et de montrer, par l’exemple, l’importance de l’activité physique ? J’ai donc fait le choix d’être une «fitmom» et par le fait même être une «fitfamily».

Depuis 6 semaines postpartum, je suis de retour au gym avec l’objectif réaliste d’y aller 3 fois par semaine. Parce que oui, avec un enfant, c’est pas toujours facile. Parce que oui, y aller tous les jours ou même 5 fois par semaine ce n’est pas réaliste, pour moi. Donc, 3 fois par semaine au gym en plus de marcher minimum 2 à 3 fois entre 3 et 5 km avec la poussette et papa. J’y vais selon l’horaire de siestes de mon fils et j’en profite donc pour lui faire connaitre et apprécier l’environnement du gym, ça commence jeune, t’sais. haha !

IMG_3877

En plus de ça, nous cuisinons. En mangeant à 75% paléo, en mangeant beaucoup de légumes, des fruits et des viandes de qualité. Le moins possible de take out. Parce que oui, ça arrive #onesthumain.
Je crois qu’en faisant ces choix-là tôt* après la grossesse, c’est une bonne façon d’avoir un équilibre dans sa nouvelle vie de mère. Ça fait du bien physiquement, mais surtout mentalement.

*Toujours attendre le «Go» de son médecin avant de reprendre ses activités sportives suite à un accouchement.

Quand on y pense, il n’y a pas beaucoup de parents qui n’écoutent pas de télé-séries (mon chum et moi comprit), qui ne vont pas au resto, qui ne font pas d’autres activités x plus «adultes» comme des [email protected] entre collègues de travail. Si on «choisit» de faire de la place pour ça, pourquoi, dans une journée de 24h, il n’y aurait pas de place pour le sport ? C’est simplement une réflexion 😉