Day to lifeNon classé

Avouons –le, on aime le CrossFit pour le challenge, le défi, mais aussi pour toutes ces personnes qui souffrent avec nous, qui deviennent nos amis, notre famille.  Mais quelle folle idée de partir seule, faire du Crossfit, dans des box américains, sans compatriotes??

Et bien, tout a commencé lors d’une fin de semaine en mai, alors que je jugeais aux East Regionals, tenus à Hartford, Connecticut.  Faisant partie des 5-6 juges qui parlaient français, j’étais par contre la seule fille qui pouvait communiquer en anglais.  Bien sûr, une telle fin de semaine crée des liens d’amitié.  Alors que j’attendais ma réponse pour savoir si j’allais juger à Carson (aux GAMES!) ou non, un autre juge des Regionals m’invitait à la première compétition organisée à son box.  Le dilemme fût rapidement réglé, n’ayant pas été retenue pour les Games, alors voilà! Je prendrais mes vacances à Montoursville, Pennsylvanie pour « The summer’s fittest » au Crossfit Tried and True.

Vero Road Trip 2

Inscrite dans la division RX, je n’avais aucune idée du niveau de la catégorie.  J’ai fait des compétitions au Québec, je connais relativement ma situation ici face aux autres filles, mais là-bas, quel est le niveau? Oui les filles sont fortes mais celles que l’on connait sont celles qui se qualifient pour les Regionals… mais les autres??  Les wods étant sortis d’avance, je savais que je pouvais m’y préparer.

Mais tant qu’à aller compétitionner en Pennsylvanie, pourquoi ne pas aller découvrir d’autres box de Crossfit? J’avais déjà des idées de gyms à visiter, mais est-ce que ce serait faisable avec la route? Et bien, construisons l’itinéraire.  Pennsylvanie-Connecticut…faisable, Connecticut-Massachussets, oui c’est bon…et pourquoi pas un dernier avant le retour.  Voilà!! Réservons hôtel, motel, camping!! Mon passeport est valide; Super!  Il faut maintenant faire la liste de ce que j’ai besoin.  En priorité, c’est ce que je mets dans mon sac de gym!! Nanos, camisoles, top, speedrope, lifters, ceinture, shorts…..en 5-6 exemplaires de chaque morceau de vêtements.  Maintenant, l’autre valise, les accessoires, les suppléments, oreiller..etc…Bon okay, une glacière bien pleine de bouffe pour la route, question d’économiser dans les hamburgers gras américains!!!!  Tout est prêt, et le matin est venu: Au revoir…!!!

Direction Montoursville Pennsylvanie 29 août, 7hAM

Prévision : 705km à faire, temps total : 9h de route (incluant les pauses-pipi!!)

Dimanche 30 août 2015 : The summer’s fittest, 1st Edition

Vient d’abord les novices (catégorie plus léger que scale) et les scale, et finalement les RX, les femmes d’abord…et durant ma vague, la première RX, j’entends les poids…115-125-130-145…Aie aie aie, ça va être une dure journée!!

Rappelez-vous que je suis seule au monde ici, pas de partenaires habituels, pas personne qui parle français, loin de mon box, de mes amis.  Une chance qu’un deuxième juge des Régionaux participait en tant que juge!!  Fait à noter, le meilleur snatch des gars RX a été de 275lbs.

Probablement le moment fort de ma journée, Event 3. 21-15-9 :
HSPU / Power clean (135/85-165/105-185/125) / T2B

Un workout que j’ai mené tout au long, et d’entendre l’animateur lancer un «  Véronique from Canada is starting her first set of Power cleans after 30 seconds »; quelle réaction des américains!!  Dès lors, je suis devenue l’attraction de la journée! Je ne sais plus combien de personnes sont venus me féliciter.

Les muscle-ups étant une faiblesse, ils m’ont gardé hors du podium, malgré l’égalité dans les points avec la 3e place.  J’ai terminé les mains en sang, avec des bouts de peau manquants…et vous savez cette sensation de mains qui brûlent!!!  Mais quelle expérience. Une journée et j’étais devenue l’une des leurs; je n’étais plus seule au monde!

Vero Road Trip 3Dodo avant un autre bout de chemin le lendemain matin en direction du gym de la 2e équipe la plus fit au monde.

Lundi 31 août 2015: Milford Connecticut :208km, 2h30min, Crossfit Milford.

J’arrive enfin! Accueillie rapidement par le propriétaire (maudit traffic au Connecticut), Jayson Leydon, il me présente au coach en place.  25$ pour un t-shirt et drop-in inclus!  Le cours commence à peine, backsquat lourd à aller chercher.  Ensuite, un ptit wod avec thrusters et burpees, (ouf merci pour les mains)!  Jayson vient ensuite me voir : « Take it easy.  I will come back in 20 minutes.  Make yourself at home, workout, barbells, rings.. No rush, it’s a pleasure to have you here! »  Wow! Quel coaching j’ai eu, et quel accueil!  Je pratiquais mon handstand walk, quand Jayson est venu me voir, a pris 20 minutes de son temps d’entraînement pour m’expliquer le handstand walk et me donner quelques exercices à faire pour pratiquer…et ce, en plus de toutes les fois qu’il est venu me voir, entre ses séries, pour me corriger durant les exercices!! J’ai vraiment trippé sur les gens à cet endroit!!

West Haven, Connecticut : 10km, 20min Dodo

Coup de cœur de ma route.  J’ai choisi cet endroit au hasard pour y dormir, parce que c’était pas très loin et pas cher.  À 10 minutes d’une super plage près de l’océan, c’était magnifique!! Petites allées de maisons de ville parfois blanches, bleues pâle, jaunes pâle, c’était tout simplement magnifique!  Belle promenade avec quelques restaurants de fruits de mer, je devrais dire de fritures de fruits de mer.

Mardi 1er septembre 2015: Natick, Massachussets : 200km, 2h30min, Crossfit New England

Vero Road Trip 7Épique gym de Crossfit du reconnu Coach Ben Bergeron, j’avais très hâte d’y arriver.  Cours de 16h30 bien rempli, je suis accueillie encore une fois comme une vieille amie que ça fait longtemps que l’on a pas vue!!  Il y avait au programme Chelsea, benchmark classique de crossfit : EMOM 30 minutes de 5pullups, 10 pushups, 15 airsquats. Mais avant tout, un bon 20 minutes de warmup, dont 10 minutes passées sur le squat, mouvement de base, mais tellement trop souvent mal exécuté.  Et bien, allons-y RX… euh je suis la seule qui le tente RX… Ouch! Les autres adaptent les reps et les mouvements à leur niveau, pas besoin de vous dire que j’ai rouvert mes mains. Que de plaisir avec cette gang, tous très contents de me rencontrer, me posant énormément de questions sur mon voyage et trajet, et comme ils me trouvaient courageux de voyager seule!! Ah oui?

Littleton, Massachussets : 40km, 45min Dodo en camping

Faut se le dire, voyager seul, ça coûte cher, pour le logement et l’essence.  J’ai alors décidé de faire du camping, et j’ai trouvé ce site..qui offrait aussi des cabines en bois ronds, pour 20$ de plus qu’un terrain pour tente.  Et bien, la réflexion fût courte pour éviter le montage de tente, dormir à terre, je me paies la cabine en bois rond…qui est grand comme une chambre à coucher! C’est parfait!  Pas besoin de dormir parmi les bibittes!!!

Mercredi 2 septembre 2015 : Rest day à Boston

Vero Road Trip 8

Jeudi 3 septembre 2015 : Wiliston, Vermont, 330km, 3h30min Champlain Valley Crossfit

Je reprends la route pour le Champlain Valley Crossfit en banlieue de Burlington au Vermont.  Nul besoin de dire que, en tant que fille, j’ai croisé mes doigts pour croiser Matt Fraser…mais en vain il n’y était pas!  Dani Horan y a été présente pour une courte période de temps pendant ma présence au gym. Encore une fois ici, j’ai été accueuillie par les membres comme l’une des leurs.  Le coach a remarqué la différence de niveau que j’avais avec les autres et m’a même invitée à une compétition en décembre… avec des athlètes de niveau régional!!  Pour celle-là, je vais y penser… Je suis peut-être forte, mais pas rendue là!!!

Après un peu de stretching, plus de 1h45min de route, 150km à faire pour revenir à la maison, mon gym à moi!!!

En chiffres :

4 box, 1 compé, 2000km, 25 heures de route, 5 ampoules, 8 wods, 3,5 tank d’essence, 1 PR, 6 états américains (New York, Pennsylvanie, Connecticut, Massachussets, Hew Hampshire, Vermont), et tellement trop de chansons chantées à tue-tête dans l’auto!

Je retire une super expérience de ce roadtrip.  Voyager seule m’a permis de me remettre en question et de remettre tout en perspective au niveau personnel.  Au niveau crossfit, j’ai beaucoup appris en tant qu’athlète en compétitionnant seule et loin de chez moi, dans un autre pays. En tant que coach, il est clair que j’ai appris beaucoup et pris des notes sur différentes façons de présenter.  Et bien sûr, j’ai été très attentive à Milford afin de ramener plein de trucs pour l’équipe de mon gym… afin d’appendre de la 2e fittest team of the world!  Secret que je garderai bien sur!

Mais ce que j’ai trouvé le plus extraordinaire, c’était de réaliser à quel point la communauté Crossfit est grande.  Le mot « communauté » ne s’applique pas seulement à son gym, ni sa région géographique, ni sa région aux Open, mais bien à l’internationale.  Tu es un athlète Crossfit, tu es chez toi dans n’importe quel gym, peu importe où dans le monde, et c’est extraordinaire de partager un workout avec des gens, inconnus, mais qui partagent la même passion, mais aussi le même objectif, soit d’être le plus « fit » possible et d’optimiser sa santé!  Le Crossfit a cette magnifique qualité que peu de sports peuvent se vanter, soit de créer des liens d’amitié dans l’adversité, et d’avoir comme plus grand fan, ton adversaire le plus féroce…qu’il soit de ton gym quotidien, ou lors d’une compétition locale ou internationale!

Non classé

Aujourd’hui j’ai choisi de vous montrer une recette du premier blog que j’ai regardé lorsque j’ai commencé le paléo ; Against all grains. Cette auteur à 2 incroyables livres de recette en plus de son blog, disons qu’elle sait en masse de quoi elle parle !

Le bœuf mijoté à la Thaï est une recette plutôt simple et très goûteuse. Pour une fois, je vous conseillerais de ne pas prendre une pièce de viande trop mince, les gras empêchent de rendre a viande sèche.

Je n’avais pas de coriandre sous la main et ma photo laisse à désirer, mais ne vous y méprenez pas c’est excellent !


 

Ingrédients

  • 2 c. à soupe d’huile de noix de coco, divisée
  • 3lb de boeuf à ragoût
  • 1 oignon jaune moyen, émincé
  • 2 gousses d’ail émincées
  • 2 c. à thé pelées et émincées gingembre frais
  • 1 (13,5 oz) boîte de lait de coco régulier
  •  1/3 tasse de pâte de tomate
  • 1/2 tasse pâte de curry rouge Thai
  •  2 c.à table de sauce de poisson
  • 2 c. à thé de jus de lime frais
  • 2 c. à thé de sel de mer
  • 2-3 tasses de bouquets de brocoli
  • 2 tasses de carottes en julienne
  • coriandre fraîche, pour garnir

Préparation

  1. Faire chauffer 1 cuillère à soupe de l’huile de noix de coco dans une grande poêle à feu moyen-élevé.
  2. Travailler en lots, dorer la viande de tous les côtés.
  3. Utilisez une cuillère trouée pour transférer chaque lot de viande dorée directement à la mijoteuse, puis continuer le brunissement. Essuyer la poêle entre les lots s’il y a trop de liquide accumulés au fond pour assurer une brunissement.
  4. Essuyer la poêle et ajouter le reste 1 cuillère à soupe d’huile de noix de coco. Faire revenir l’oignon, l’ail et le gingembre à feu moyen pendant 5 minutes.
  5. Verser le lait de coco et remuer constamment pour libérer les sucs de viande sur le fond de la casserole.
  6. Ajouter la pâte de tomates, la pâte de curry, la sauce de poisson, le jus de lime et le sel, puis verser le mélange sur le boeuf dans la mijoteuse.
  7. Cuire à feu vif pendant 5 heures ou faible pour 7-8 heures. Ajouter le brocoli et les carottes pendant les 30 dernières minutes de cuisson, si c’est cuit à feu vif, ou la dernière heure si la cuisson à basse température.
  8. Servir garni de coriandre.

 

Non classéReviews

À Québec par affaires la semaine passée, j’en ai profité pour faire un tour chez Tonic Crossfit. J’avais entendu parlé d’eux parce qu’ils avaient tenu quelques compés locales; on m’avait dit qu’ils avaient un très grand gym. Avec plusieurs athlètes de calibre régionaux et des participations en Team, je pouvais bien avoir entendu parler d’eux!

Tonic Crossfit CrossFit Games
Une chose est certaine, je n’ai pas été déçu! Leur espace facilite des cours complets aisément avec un grand espace de Open Gym accessible en tout temps. En plus de bénéficier d’une superficie appréciable, Tonic ont du gear en masse. Le rig fait toute la longueur du gym, leur nombre de rameurs est impressionnant et ils n’ont pas un mais 2 Airdynes!

Tonic Crossfit
Tonic est ouvert depuis 2012 suite aux efforts de Karl Gélinas, un de premiers à Québec à s’intéresser au CrossFit. Gélinas, bien connu des fans de baseball comme lanceur droitier des Capitales de Québec depuis 7 ans, a aussi évolué dans les ligues majeurs il y a maintenant une dizaine d’année. Ce qui avait commencé dans un petit local sous un autre nom a rapidement évolué en un projet d’envergure pour Gélinas, avec un nouveau local et un nouveau nom, fruit d’une entente avec le fournisseur d’équipement Tonic Performance.

Tonic Crossfit crowd
Les coachs, le staff et la communauté était à la hauteur de mes attentes. C’est vraiment là qu’on voit ce qui rend le CrossFit si unique, et je n’ai pas été déçu! On partage nos souffrances, nos commentaires, on s’encourage… C’est comme un pré-requis d’être sociable! C’est Karl qui a assuré le coaching de mon groupe et je ne pourrais rien redire. Le groupe avait l’air d être des réguliers mais il a révisé chaque mouvement et expliqué chaque variante.

Le Wod ce jour là était nice en plus, il y avait plusieurs trucs que je n’avais jamais encore fait. Les step ups avec un KB c’était simple et drôlement efficace. Allô les jambes! Sinon j’ai opté pour les Wall Climbs au lieu des HSPU que je maîtrise pas vraiment bien encore… Mais j’avais comme oublié que c’était pas tant plus facile! La Planche avec une plate et l’extension du dos avec les bras qui forment successivement les lettres « Y, T, L (minuscule haha) et W » non plus j’avais jamais eu ça dans des WODs.. Core Finisher de brute, y’a pas à dire!

092

 

Un dernier truc que j’ai trouvé fascinant: Pas de RX vs. Scaled, juste des options variées. Mais surtout, pas de noms au tableau, pas de résultats à compter ou comparer. Pour ceux qui ont de la difficulté à laisser leur ego dans le char en arrivant, ils ont trouvé la solution! En plus des types de conseils et de commentaires qui se passaient pendant le WOD, c’est évident que dans ce gym, ce qui compte, c’est la forme et la posture, plus que le temps et les PRs. Pour moi qui croit que les PRs ça ne devrait pas être un objectif quotidien (et au pire ça devrait même être occasionnel/accidentel!), ça fittait vraiment avec mes valeurs de ce que le CrossFit représente. Quand vous êtes à Québec, allez vois Karl au Tonic CrossFit, ça vaut la peine!

086

Non classé

Ce mois-ci, tout le monde peut le faire, que vous vous entraîniez dans un Crossfit ou dans votre garage, pas d’excuses. Les seuls «outils» requis sont : un ballon et un mur. Ohhhh vous me voyez arriver avec tout ça !

Et oui pour le mois de Novembre, on s’attaque à …

karen-wod-300x225

Karen

For time:

150 Wall Balls 20 lb/14 lb à la hauteur de 10’/9′

 

Bonne chance ! N’oubliez pas d’inscrire votre temps au bas de l’article ou directement sur notre publication Facebook !!!

Montrez-nous que la communité Crossfit n’a pas peur de Squatter 😉

 

 

Non classé


En tant que femme, ça me touche. Entant que Crossfiteuse, ça me touche encore plus… Quelle photo trouvez-vous la plus inspirante ? Celle naturelle et forte ou celle  »Barbie » et Photoshoppé de The Box Magazine ? Être forte et avoir fait autant de sacrifices et d’efforts ne devraient pas être effacés par photoshop ! Les filles soyez fières de vos muscles  Vous êtes fortes, nous sommes fortes. Il n’y a pas de mal à ça.


Surtout venant d’un magazine spécialisé en Crossfit, c’est dommage. Ils ne cessent de nous répéter « Strong is the new skinny » et ensuite BAM ! Ils nous jettent en pleine face une photo de la femme la plus en forme de la planète, photoshoppée. Ça n’a aucun sens, jamais nous devrions voir ça dans aucun cas, mais encore moins dans ce cas-ci j’ai l’impression. On s’entends, Camille, nous la voyons 95% du temps en mini-short et en top sport. Qu’on le veuille ou non, on le connaît très bien son corps et assez bien pour dire qu’il y a quelque chose qui cloche dans la page couverture de The Box Magazine. Étrangement, je ne trouve pas qu’elle est plus séduisante. Elle a seulement l’air mannequin au lieu d’athlète. Deux type de corps complètement différent.


Je ne suis sûrement pas la seule femme qui a commencé le Crossfit et qui avait peur de muscler. J’avais peur d’être trop masculine. Mon copain de l’autre côté trouvait ça le fun de voir sa blonde devenir forte et confiante. Il a toujours eu plus confiance en mon potentiel que moi-même. Pourquoi ? La société nous projette toute sorte d’images. Comment devrions-nous, entant que femmes, nous percevoir ? 


Simplement, comme nous sommes. Si le reflet dans le miroir ne reflète pas ce que vous voulez voir, travaillez pour atteindre vos objectifs. Il n’y a rien de gratuit dans la vie. Par contre, ne soyez pas si dure envers vous-même. La société projette des miroirs déformés. Ils démontrent tout et j’ai bien dit TOUT pour que nous idolâtrions des figures utopiques. Même certaines stars se voyant photoshoppées peuvent se sentir complexées, par image qu’elles ne sont pas. C’est grave rendu là.


Souvenez-vous seulement d’une chose. Tout est possible dans la vie. Il faut seulement travailler pour atteindre nos buts et se dédier corps et âme à la réussite de ceux-ci. J’avais une petite montée de lait qui ne pouvait rester sous silence, ça m’a fait du bien de ventiler. Je travaille moi-même chaque jour pour être bien avec moi-même avec qui que je suis et ce que je projette. Je suis forte, j’ai des muscles et j’en suis fière ! Non, il n’y a aucune chemise qui me fait, mais je me fous. J’ai choisi de faire du Crossfit et il n’y a aucune journée où je regrette d’avoir pris ce chemin.


Être belle et bien dans sa peau, ça part de soi.


Andy

Non classé

Hourra !

Nous annonçons une petite nouveauté sur le blog. Si vous lisez notre blog et vous lisez spécialement cet article, c’est que vous aimez le Crossfit et fort probablement que vous le pratiquez. DONC, pourquoi ne pas faire de notre belle communauté grandissante un gros party de whiteboard virtuel en lançant 1 Benchmark mensuel où tout le monde, peu importe d’où pourra participer.

Super simple, tu le fais RX ou Scale pas de problème, tu inscris ton score en commentaire au bas de l’article OU sur le post Facebook, comme tu préfères !

Chaque mois, ce sera un nouveau Benchmark vous permettant ainsi de vous surpasser sur différents points. Nous avons la chance d’être appuyés dans ce projet par le Crossfit 132 et ses coachs qui désigneront chaque WOD en plus de nous offrir leurs conseils et astuces pour affronter la bête.

Donc, le Benchmark du mois d’Octobre, en collaboration avec Crossfit 132 est :

JACKIE

1000 mètres Rameur

50 Thrusters @ 45/35 lb (Barre vide)

30 Pull-ups

 

Bonne Chance !

N’oubliez pas d’inscrire votre score au bas 🙂

Éric – Andy – Phil

 

CrossfitDay to lifeMotivationNon classé

Il y a une couple de semaines je suis tombé sur une séries d’articles parlant de certains principes qui font qu’un gym est bon. J’ai beaucoup aimé leur approche alors je vous la partage aujourd’hui! Vous pouvez lire le texte original de Roberto B. sur WodPlanet. Laissez-nous savoir si vous aimez celui-ci et nous vous partagerons les autres!

« Aujourd’hui, nous commençons une rubrique amusante appelée « à la box ». Ici, nous allons couvrir toutes les choses pertinentes à la box: les coachs et les techniques de coaching, les critiques d’équipement, les drop-ins et leurs avantages pour nous, et les critiques de gyms. Pour commencer, avant toute autre chose, il serait bon d’avoir une première discussion sur ce qui fait une bonne box. Décomposons les bases aujourd’hui, et dans les prochaines semaines, nous allons donner plus de détails sur chaque composante.

great-box-coaching

Puisque je me plais à penser en listes et motifs, nous allons isoler trois parties constitutives de tous les grandes boites, et nous allons arbitrairement les faire commencer par la lettre « c » (non pas parce que CrossFit commence par un « c », hehe).

1.) Les Coachs

La première clé du succès en CrossFit est l’entraîneur. Pourquoi? Un bon coaching est indispensable à tout CrossFitter car un bon entraîneur vous enseignera la bonne forme, la technique des lifts, les compétences de gymnastique, et vous encouragera quand vous en avez le plus besoin. Lorsqu’il vous semble que tout va à l’échec, un bon entraîneur sera le « Mickey » à votre « Rocky » quand vous attaquerez ce WOD qui ressemble tout à coup à Mr. T. Votre coach vous motivera, vous fera croire en vous-même, et oui … jettera même l’éponge si nécessaire.

Cela semble beaucoup pour un entraîneur, n’est-ce pas? Mais on parle de CrossFit. Je pense que Rich Froning résumait bien quand il a dit, « Ce n’est pas que vous devez être le meilleur à tout; c’est que vous ne pouvez échouer à quoi que ce soit « . Vos entraîneurs ont mis du temps à apprendre les mouvements clés, les lifts, et les compétences de gymnastique qui font du CrossFit ce qu’il est. Est-ce à dire que chaque entraîneur va être un expert dans tous ces domaines? Non, mais une bonne boîte aura une profondeur et une diversité de son personnel d’entraîneurs qui réunira tous ces domaines. Vous pouvez avoir des entraîneurs qui sont plus allumés en gymnastique, et d’autres qui ont été certifiés en force. Mettez ces deux entraîneurs ensemble dans une boîte et, boum, vous avez l’étoffe d’un excellent entrainement! Maintenant, ajoutez un entraîneur fou qui aime danser pendant WODs à divertir les troupes tout en prenant une pose de yoga à l’occasion et … là vous avez votre mobilité. Dans une boîte, vous avez tout: compétences de gymnastique, de la force et des programmes d’haltérophilie, et de la mobilité (avec un peu de poussière de yoga sur le dessus).

Une bonne boîte aura de la profondeur avec leurs formateurs, tant en nombre qu’en capacité. Cherchez cela, et vous trouverez une grande boîte.

2) Communauté

Si le CrossFit est reconnu pour quoi que ce soit par le reste du monde, c’est en tant que communauté de croyants (bon, ok … il est connu comme un culte! Mais allons, vrais croyants, nous savons que ce n’est pas vrai… Quelle est la première règle de CrossFit? Parler de CrossFit non-stop à tout le monde!). Ce qui rend le CrossFit si grand est la camaraderie qui vient seulement par le partage d’une misère commune et des victoires quotidiennes! Comme l’a dit Sean Woodland, « L’homme qui termine dernière obtient souvent applaudi (pour) plus fort que l’homme qui termine premier. »

great-box-community

La Communauté CrossFit

Les grandes boîtes ont de grandes communautés. Point à la ligne. Rien de plus, rien de moins. Comment trouvez-vous la marque d’une grande communauté? Jetez un œil sur les règles de la boîte (habituellement affichées sur un mur quelque part, et réitérées par vos entraîneurs): «Sauf indication contraire, ne pas commencer le nettoyage jusqu’à ce que chacun complète le WOD.» Pourquoi ? Parce que vous n’êtes pas seul dans ce voyage. Les athlètes des autres niveaux sont là avec vous, partageant la même douleur et les gains que vous. Et tout comme vous, ils ont besoin d’encouragement. Si vous avez terminé avant les autres, applaudissez-les et aidez-les à se rendre à cette même fin aussi efficacement que possible.

Jetez un oeil autour de vous en explorant votre boîte. Est-ce que les gens s’encouragent? Est-ce que le prochain groupe, arrivé tôt pour se préparer, également investi dans la façon dont votre groupe travaille? Sont-ils là pour apporter leur soutien, à la fois physique et émotionnel? Est-ce que les gens s’entraident à ramasser l’équipement? Si c’est le cas, voilà l’étoffe d’un grand box.

Le Coeur

Ici, nous avons deux idées liées au coeur: le noyau physique, comme dans l’emplacement; et le noyau idéologique, comme dans les objectifs de la boîte pour les membres.

– Noyau physique (emplacement):

Un bon gym est accessible pour vous. Cela ne signifie pas nécessairement qu’il est physiquement proche de vous. Plutôt, c’est qu’il s’adapte à votre style de vie et votre emplacement. Votre boîte peut être à 30 minutes de voiture, mais aussi longtemps que vous pouvez faire cette route sans sauter WODs (parce que c’est trop loin), eh bien, c’est excellent. Pour la plupart d’entre nous, cela signifie que nous allons chercher une boîte qui est située soit près de notre maison ou de notre travail. Mais … et permettez-moi de le souligner, ne troquez pas le coaching compétent et la communauté pour des raisons de commodité. Si vous vous retrouvez à un gym moins que génial seulement parce que c’est pratique pour vous, eh bien … la commodité ne va pas aller très loin pour très longtemps si vous êtes sérieusement investi dans votre entrainement. Prenez le temps de passer dans les diverses installations autour de vous, faites le tour, demandez au propriétaire de la boîte pour une période d’essai, et ensuite prenez une décision.

group push press

– Noyau idéologique:

Encore plus important que le noyau physique est la base idéologique. Qu’est-ce que je veux dire par là? Votre boîte ont-ils une mission définie ou un programme de formation et de santé globale? Attendez, vous n’avez jamais pensé à votre entrainement en ces termes? Eh bien, vous le devez car le CrossFit ne sert pas seulement à déplacer des choses lourdes physiquement. Le CrossFit nous apprend la vie, la persévérance,  la diligence, et de croire en soi-même (tous les types de choses que nous allons nous concentrer dans notre série).

Une bonne boîte soutiendra cette idéologie. Que veulent-ils vous enseigner? Sont-ils investis dans plus que votre portefeuille? Sont-ils investis dans votre vie? Une grande boîte investi en vous entant que personne, et ils vous aideront à construire physiquement et mentalement.

Donc, il y a quelques réflexions préliminaires sur ce qui fait un très grand gym … Dans les prochaines semaines, nous allons plonger plus profondément!

Cet article était la partie 1 de notre «Recette pour un grand gym de CrossFit. » »

Tel que mentionné, les auteurs de Wodplanet avaient toute une série d’articles sur le sujet. Laissez-nous savoir si vous avez aimé celui-ci et nous vous partagerons les autres!

Non classé

Ce 27 Septembre 2014 avait lieu la 2e Qualif du Zoo Battle au Crossfit Ultimatum de Montréal. Avec 69 hommes et 28 femmes inscrites, la lutte allait être chaude. Les organisateurs avaient préparé 3 WODs en 10 vagues en plus de 3 Tests, deux athlètes à la fois… De quoi nous offrir une journée de compé bien remplie!

ZB empty

Les installations étaient A1. Le rig, fourni gracieusement par Gorila Fitness, aurait pu tenir 20 personnes. L’espace des athlètes était bien délimité et ils avaient même pensé à une estrade… à l’intérieur! Tout semblait finement orchestré. En avant midi, les organisateurs annonçaient même une avance sur l’horaire.

Les WODS et les Tests étaient eux aussi bien ficelés. Les 3 workouts principaux étaient ingénieux et créatifs. « Grace In a Boat » ajoutait des parenthèses de rameur autour d’une petite fille bien connue. « Decades » consistait d’une échelle montante de 10 OHS entrecoupée de pull ups.  « Up & Down » devait être tout simplement brutale:

10712529_639380022841417_7946288352924366727_o

De quoi finir en beauté! Pour ce qui est des tests, il s’agissait de 3 exercices simples a compléter entre les WODs. 1 AMRAP de DUs, 4RM Thrusters et 1 AMRAP HSPU… mais avec quelques surprises. Les double-unders devaient être précédés de 30 GHD sit ups et les HSPU de 20 Burpees over box. Ingénieux, oui… et un brin cruel!

À l’heure de publication les résultats finaux n’avaient pas été affichés mais une toute mention spéciale à Coach Max de l’Usine Sherbrooke pour sa 1ère place et à Mike Gagnon de Coexiste Crossfit qui a 66 ans se mesurait à des athlètes souvent 40 ans plus jeunes!

007

Pour bonifier l’événement, plusieurs sponsors étaient présent. JAKTRX et leurs produits de nutrition, GORILA FITNESS avec quelques accessoires et pièces d’équipement, Filthy 50 avec beaucoup d’inventaire de vêtements et StyleRX avec eux aussi beaucoup de choix de vêtements et d’accessoires. En plus, Nutrition Fit Plus étaient présent avec des repas paléo complets pour bénévoles, athlètes et spectateurs. De tout pour tous!

016

Pour conclure, les 15 meilleurs résultats de cette 2e ronde de qualifs se retrouveront, avec ceux de la 1e qualif (St-Hilaire le 30 Aout passé) et de la 3e (à Québec le 25 Octobre), en finale ultime au Zoo Battle les 6 et 7 Decembre prochain. Serez-vous de la partie!?

Non classé

L’annonce s’est faite ce midi sur le site des Crossfit Games suite à l’annonce hier de Team Australia. La formule présentée cette année change encore de l’an passé, ce qui porte à croire que les Invitationals resteront, à chaque année, un événement unique. Cette fois, donc, nous aurons droit à une confrontation de 4 équipes de 4: Team USA, Team Canada, Team Europe et Team Australia. La compétition aura lieu le 9 Novembre au SAP Center de San Jose, Californie.

camille proven

Team Canada comptera sur des Athlètes qui ont fait leur preuves aux Games. Serez-vous surpris d’apprendre que Canada East sera fortement représenté? Évidemment, la championne Camille Leblanc-Bazinet sera de la partie. Avec 4 apparitions aux Crossfit Games, dont 3 Top 10 et sa première place cet été, son « invitation » n’était surement qu’une formalité. Toujours sur les talons de CLB, Michèle Letendre complète la représentation féminine de Canada East depuis 4 ans aussi. Avec sa 4ième place en 2014, nos filles seront certainement dures à battre!

Michele Gorila

Du côté des hommes, Paul Tremblay s’est prouvé, dans sa première année de compétition, comme un adversaire de taille. Natif du Saguenay mais demeurant à Ottawa, il était le Meilleur Canadien masculin de la cohorte 2014. Du côté des hommes, Team Canada sera complété par Lucas Parker de la Colombie-Britannique, seul membre de l’équipe ne provenant pas de notre Région. Ce dernier étant surtout reconnu pour sa riche toison rousse, il n’en reste pas moins qu’il s’est qualifié pour les Games 4 ans d’affilé, tout comme Camille et Michèle!

Paul Tremblay

Le Reebok Crossfit Invitationals comportera plusieurs WODs, tous exécutés en 2 heures. Il s’agit donc d’un événement original, excitant, et pour nous tous de la Région Canada East, d’un niveau encore plus dynamisant! Alors, où serez-vous le 9 Novembre?

CompétitionCrossfitEntrevuesNon classé

 

Choc. Qui seront les champions du Canada Est en 2015 ?

Albert-Dominic Larouche vient d’annoncer via Facebook sont retrait entant que compétiteur individuel pour la saison 2015 des Crossfit Games. Après avoir bien représenté le Canada de l’est depuis les 4 dernères années, il se retire pour laisser la place à d’autres projets de vie.

Ce n’est pas une décision facile, mais je suis ailleurs présentement, les derniers temps ont été particulièrement plus rude pour moi, mais je crois avoir accomplit ce que j’avais à accomplir. 4 années aux CrossFit Games, l’ouverture de mon gym et ma carrière en dehors du CrossFit me remplissent de fierté. – ADL

Faisons un petit détour dans la vie d’Albert-Dominic Larouche.

Âgé seulement de 24 ans, il est policier de profession et vient tout juste d’ouvrir son gym, le Crossfit ADM avec un ami et partenaire, Max Roy De Sylva. Pour lui, le Crossfit est un sport et une passion, mais sa carrière de policier ne doit pas être mise de côté, il croit et veut faire les deux en parallèle. Dans son annonce, il n’exprime pas ce que sont ses plans pour le futur, mais nous savons très bien qu’ils seront prometteurs. Albert-Dominic est un homme accomplit et plein d’ambition, malgré son jeune âge le plus beau reste sans aucun doute à venir.

Comme mentionné, je suis rendu ailleurs en ce moment, mes priorités ont changés. J’ai besoin de prendre un peu de repos. Avant de partir pour les CrossFit Games, je m’étais dit que c’était ma dernière année ou du moins je prenais une année de repos en revenant. J’ai décide de retourner immédiatement à l’entraînement au retour de la compétition du a une contre performance (blessure) de ma part en croyant que la tâche était inachevée…erreur. – ADL

Nous lui souhaitons tous le succès et le bonheur pour la suite, on espère te voir peut-être en équipe ou dans des compétitions régionales, pour le plaisir 🙂

À Bientôt !

– L’Équipe Wod Ta Vie

Pour voir l’annonce intégrale, c’est ici.