Compétition

De ce qu’on peut voir sur les réseaux sociaux, ça jase pas mal ces jours- ci suite à l’annonce des WODs du Zoo Battle South Shore qui aura lieu dans quelques jours. D’avoir été présent à la Qualif de Moncton en Juin, voici quelques astuces concernant le WOD final de la journée; Clean Your Weapon.

Il s’agit donc d’un doublé (ils auraient quasiment pu l’appeler 3A et 3B comme le 15.1 des Opens) avec un choix de poids qui est choisi à l’inscription, avant la compé, pour les squats cleans du 2e (Event 4). Un athlète qui choisi 225 lbs et qui réussi 1 seul squat clean va avoir un meilleur score qu’un athlète qui en fait 24 avec un poids de 185 lbs.

À Moncton, les athlètes avaient un setup similaire avec Event 3 Thrusters/Pullups suivi immédiatement de Event 4 Amrap Clean & Jerks avec poids pré-établi.  Voici une courte entrevue que j’avais faite suite à ce workout:

Pour vous donner une idée, il y a eu des vagues complètes qui ont sur-estimé leurs capacités et obtenu des 0 sur leur scoresheet à ce workout. James Walbourne, le gagnant Masters de la Qualif de Moncton, était l’un d’eux:

Mon conseil personnel pour les athlètes de la compé de Samedi, donc? Jouez ça safe. Personne va réussir de PR au squat clean cette journée là. Visez 70-80% de votre 1RM (pas votre PR là, votre 1RM. Celui qui rentre quand même bien 4 fois sur 5!). À votre inscription, ne pensez pas trop à comment gagner ce WOD, mais plutôt à cumuler des points. Au total de la journée, ça va être beaucoup plus bénéfique pour vous que de finir un WOD avec un gros zéro.

On se voit Samedi!

Compétition

Cet article est une collaboration spéciale de Véronique Paquette, coach à L’usine CrossFit Taschereau et Head Judge du Superman Challenge. 

Le Superman Challenge est né en 2014, présenté par L’Usine Crossfit Taschereau, avec en tête la détermination d’amasser des fonds afin d’aider un ami à subir de nouveaux traitements contre le cancer.  Sébastien, 33 ans, se battait alors contre un 3e cancer.  L’équipe du Superman Challenge a mis toute l’énergie et l’amitié nécessaire afin de vivre une 1ere édition en 2014 hors du commun.  Malheureusement, notre ami a dû baisser les bras et nous a quitté physiquement, en laissant bien imprégner sa présence en nous.  Il est parti en nous laissant ces mots :

« On ne choisit pas le nombre de secondes qu’on va passer sur Terre, mais on peut choisir comment les dépenser. Dépensez-les bien. Même dans les pires journées, il y a un petit moment de joie et de plaisir. C’est ce que j’aimerais que vous vous rappeliez de moi. (…) Je ne connais pas grand monde qui parte qui ne changerait aucune journée de leur vie, sauf si je pouvais ajouter une journée de plus à faire la fête avec vous… Parce que ma vie, c’est ma plus belle victoire… »»

L’Usine Crossfit Taschereau a alors voulu répété l’événement, et le Superman Challenge 2015 est alors devenu une célébration Crossfit, non pas à la mémoire, mais à l’honneur de notre ami Seb.  Évidemment, l’énergie et le temps ne se calcule pas quand on parle d’organisation de compétition d’envergure, et encore moins quand elle est organisée dans cette optique.  Avec seulement 2 éditions, le Superman Challenge est déjà renommé pour un respect étroit de l’horaire et une organisation réglée au quart de tour! (à 16h, le podium était terminé pour les deux catégories, incluant les photos et remise de prix)

Podium Superman Challenge 2015 RX

 

Ce sont enchaînés, à un rythme effréné, en 4 wods, 17 vagues, sur la surface de l’Aréna Olympia, Pullup, Burpees, Wallball, Pistols, C2B, Rameur, Double-Unders, Ground 2 Overhead, T2B, Boxjump avec une finale incluant des dips et Hang Full Clean pour la catégorie scale, et FatBar Muscle-up et Hang Full Clean pour la catégorie RX.  Environ 260 athlètes, venant d’une vingtaine de box différents, formant 65 équipes de 4, ont défilé sur la surface pour passer aux travers des différents wods alliant metcon, gymnastique et lifting, avec un but en tête, avoir son nom sur le convoité trophé du Superman Challenge.  Les grands vainqueurs ont été le team « Light Weight Bébé » de L’Usine Crossfit Taschereau dans la catégorie RX et l’équipe « Wod Destroyer » de Crossfit St-Hubert dans la catégorie Scale.

10494673_1608394969416937_8543880323592421854_n
Podium Superman Challenge 2015 Scaled

 

Le moment fort de la journée….autant en énergie qu’en émotion, fût l’arrivée du trophé du Superman Challenge qui a fait son entrée de façon officielle, porté par un policier de l’équipe de Seb, suivi de sa conjointe et ses petits jumeaux, au rythme de la trame sonore de Superman! Larmes, applaudissements, cris et ovation debout a souligné ce moment riche en émotions.

11141333_1610614489194985_7727836175421428770_n

Une journée riche en émotions, en plaisir et en sueur a eu lieu lors de cette journée de compétition magnifique.  Pour rendre cette compétition possible, l’équipe d’organisateurs de la compétition ont pu compter sur une cinquantaine de bénévoles, dévoués à juger les wods, au montage et démontage de l’équipement, à diriger les équipes dans la journée, gestion du timer et des pointages, au kiosque alimentaire, ce qui a permis à la journée de se dérouler sans retard, sans pépins et d’avoir une compétition qui va à un rythme d’enfer, présentant performances exceptionnelles, sur performances exceptionnelles, avec cette magnifique communauté crossfit se supportant les uns les autres, malgré qui soit aussi des adversaires aspirant au titre.

Après seulement 2 ans d’existence, le Superman Challenge est déjà une compétition relevée, mais qui permet aussi à la communauté Crossfit de se développer entre gyms et de vivre une magnifique expérience!!

Que nous réserve Superman pour 2016??
Ça…je ne peux pas vous le dire, mais déjà beaucoup d’idées sont déjà en cours!!!
Qu’aura l’air la compétition en 2016??
Ça non plus je ne peux pas vous le dire…je ne peux que vous dire.. Inscrivez-vous l’an prochain, et soyez assuré d’une super compé…digne de notre Superhéros à nous!

10485023_1610613785861722_8740996705414260391_n

Voici quelques liens de l’édition 2014 et 2015
2014 :
https://youtu.be/AVDkaxQUExw
https://youtu.be/R34SKhTUmVo
2015 :
https://youtu.be/2c-_KKtR5uE

Évidemment, une cause comme celle-là rassemble toute une communauté, voici les commanditaires participants à l’édition 2015 :

Gorila Fitness
Filthy50
Nutrition Fit Plus
Wod Win
Kinatex Dix30
Transport Richard Tessier
Rive Sud Chrysler Jeep Dodge
Fraternité des Policiers de Longueuil
Alfa Chemin Chambly
Atomik Nutrition Longueuil
Beyond Yourself

Je vous lance le défi pour l’an prochain… Pas game de venir vous mesurer au Superman Challenge!
#glaudestrong #fuckcancer

 

Le Superman Challenge en résumé

260 athlètes
20 gyms représentés
65 équipes de 4
5 organisateurs
50 bénévoles
11 commanditaires
1 tonne de sueur
2 tonnes d’exploits
3 tonnes de plaisir
1 seule cause….notre Seb!

Compétition

Si vous n’étiez pas déjà au courant, samedi dernier se tenait la toute première édition de la compétition Défi Félix Deslauriers Hallée à Sherbrooke, en collaboration avec l’Usine Sherbrooke dans le carde du salon de l’activité physique de l’Estrie.

Une compétition en équipe sur toute la journée de samedi où se côtoyait les athlètes scaled et RX, sur le même plancher. Sauf pour la finale, chaque vague comprenait des athlètes des deux catégories côte-à-côte ce qui, à mon avis, donnait une dynamique assez intéressante !

11154605_1652081631688610_3609629052372769167_o

Les 4 wods (comprenant la finale) étaient annoncés d’avancent pour permettre aux athlètes de se créer leur stratégie. C’est bien quand tu commences le sport, mais ça enlève un peu l’effet de «prepare for the unknown» qu’incite le Crossfit. Sinon, chapeau ! Sur ces 4 wods, ils ont même incorporer de la nage en piscine mélangé avec des hands released push-up qui rendait ça encore plus polyvalent.

11164832_769369056510946_6683002566305600392_n

L’organisation était A-1, la journée a commencé à l’heure et le roulement se faisait bien. Comme c’était la première édition, je suis certaine qu’ils ont prit des notes pour que l’an prochain ce soit encore plus extravagant.

La finale, aussi souffrante pour les athlètes que palpitante à regarder par les spectateurs comprenait des mouvements simples, en théorie, mais avec un principe d’échelle où si tu réussis de faire le nombre de reps en 3 minutes, tu continues pour un 3 minutes supplémentaires et le nombre de répétition augmente à chaque pallier. Fun stuff. On s’entait la souffrance et les stratégies se faire aller entre chaque round et surtout le désir de survivre jusqu’à la fin.

1468806_769369193177599_5126912576693736491_n

Pour le podium, la première podium des 2 catégories se méritait plusieurs prix gracieuseté Popeye’s, Filthy50 et plusieurs autres.

Pour les breaks entre leur performance, les athlètes avaient droit à un vrai petit village digne d’un grand événement où se côtoyait plusieurs des marques bien sollicité par les athlètes et aussi des kiosques interactifs où les athlètes et les spectateurs pouvaient s’amuser un peu. Pour en nommer que quelques uns, il y avait : Filthy50, Gorila Fitness, Lululemon, 5stars 4mula et nous, bien sûr !

D’ailleurs attendez-vous à nous voir plus souvent dans les événements avec notre backdrop à selfie et des défis diverses ! Samedi, nous y étions avec une fat bar carré et des poids cumulant 135 lb sur la barre avec un petit défi qui semblait simple, qui finalement en a surpris plus d’un !

1509966_769369046510947_8257517675366659894_n

Donc pour conclure, félicitations à tous les athlètes qui ont relevés le défi et un gros thumbs up à l’organisation qui a réussit à faire sentir aux athlètes et spectateurs que tout était sous contrôle, en tout temps et que peu importe ton niveau, tu as ta place en compétition.

À l’an prochain.

Compétition

Aujourd’hui on vous présente un article spécial avec une invitée spéciale pour la dernière annonce des Opens. Véronique Paquette de l’Usine CrossFit Taschereau a jugé plusieurs compés depuis son introduction au CrossFit et a occupé le poste de Head Judge au Firebreather 2015. Elle nous partage donc sa passion pour cet élément souvent controversé du CrossFit. Bonne lecture!

 

Les opens … en tant que juge!

Plus de la moitié des WODS des Open 2015 sont passés.  Il y a eu des performances extraordinaires des athlètes québécois sur la scène internationale, mais aussi de chacun des participants qui se donne corps et âme pour chacun des poids à soulever, chaque rep à obtenir afin de faire le maximum de points et grimper au classement.

2015-03-24 19.23.45
Véronique Paquette

Au-delà du temps final et du nombre de répétitions, derrière ces nombres qui représentent la performance des athlètes  se cache une signature sur la feuille de pointage, la signature qui certifie tous ces nombres, la signature du juge.  Ce juge peut être un ami, un partenaire d’équipe, un coach ou un étranger si l’épreuve est fait dans un box qui vous est inconnu.  Bon nombre de personnes ont complété la formation en ligne de juge, offert par Crossfit, au coût de 10$.  Une formation de 6 modules, qui couvre les grandes classes de mouvements et quelques scénarios, qui peut se faire en une soirée un module après l’autre, ou en quelques soirées si le temps manque.

Au-delà des WODS qui sont pensés pour tester les limites physiques et psychologiques de l’athlète, le travail de juge n’est pas toujours facile non plus.  Comment peut se sentir le juge lorsque son collègue de cours quotidien est en train de frapper son mur et a de la difficulté à performer à la hauteur de ce qui est capable.  Pour chacun qui a jugé son ami/e et même amoureux/reuse, lorsqu’il a tenté de réussir son premier muscle-up, et juste sur le bord des anneaux, avez-vous eu envie de le pousser un peu pour qu’il puisse monter?  Le travail du juge durant les open est souvent différent de celui du juge en compétition puisque le lien entre le juge et l’athlète est la majorité du temps un lien d’amitié ou celui de partenaires d’entraînement.  Le juge est concentré à analyser et juger les différentes répétitions, mais souvent aussi à devenir, par réflexe, votre plus grand supporter avec le meilleur des sièges.

Le dilemme qui se pose parfois pour le juge est celui de la justesse des reps.  Bien évidemment, on veut nos amis au meilleur du classement et une classification pour les Regionals pour les plus forts, ce qui pourrait être tentant de laisser passer des wallballs qui ne sont pas tout à fait dépassés la parallèle, ou de laisser passer un squat qui ne finit pas en pleine extension, ou un HSPU qui n’atteint pas le standard. Mais à court terme, ça peut faire un bon score final, mais à long terme, est-ce vraiment rendre service à l’athlète?

 

no repEt si l’athlète se rendait aux Regionals, et devait performer les mêmes mouvements…serait-il crédité de bons reps, ou amputé de quelques-unes par le juge qui, aux Regionals, sont souvent des inconnus pour l’athlète?  Le rôle du juge étant de s’assurer de l’atteinte des standards ne devrait-il pas être juste en tout temps, ami ou pas?  Des mouvements mal performés sont des « noreps » et non pas des « broreps » comme dans le vidéo de Danny Broflex, dont vous avez le lien plus bas.  Un « norep » non-appelé durant les Opens sera assurément un « norep » appelé aux Regionals, ce qui pourrait être d’autant plus pénalisant pour l’athlète rendu à ce moment, privé peut-être des derniers points le séparant du podium.

Un thruster, un squat, un jerk, comme tous les autres mouvements que l’on exécute durant un WOD, qu’ils soient performés dans un cours, durant les Opens, les Regionals ou les Games, ont toujours les mêmes standards.  C’est la responsabilité de l’athlète de performer les mouvements selon les standards établis, mais aussi la responsabilité du juge  d’appeler le « norep » quand l’un des standards n’est pas atteint.  Les athlètes préfèrent souvent de se faire appeler des noreps qu’un score « biaisé et faux. »

Plus qu’une semaine aux Opens, 1 dernier WOD, un grand nombre de répétitions et ensuite un gros décompte avant les Regionals pour les meilleurs au classement.  Ne soyez donc pas gênés d’appeler NO REP à vos partenaires d’entraînement, il aura peut-être des reps de moins pour le moment, mais à long terme, avec un peu de travail sur la forme des mouvements, la performance de vos partenaires de box sera grandement améliorée.

Bonne fin de Opens et No BroReps!

CompétitionReviews

  «Les suppléments Forging Heroes sont spécialement formulés pour les besoins des athlètes. Développés et testés dans un centre de performance, ils vous aideront à améliorer votre focus, votre énergie générale ainsi que votre récupération.» – Forging Heroes

carousel-1

Je suis le genre d’athlète qui aime savoir ce qu’elle ingère avant-pendant-après l’entrainement. J’ai eu la chance d’essayer 3 produits de Forging Heroes et je suis bien contente de les avoir découvert. Ce que j’aime beaucoup de cette compagnie, c’est qu’il n’y a aucun Property blends. Tout ce qui se trouve dans ton pot est listé sur l’étiquette avec les quantités exactes. D’ailleurs sur leur section Science et faits, vous retrouverez toutes les études qui motivent la présence des ingrédients de chaque suppléments.

Autre point positif qui les démarque de la concurrence est qu’ils fournissent un programme d’entrainement avec tout achat sur leur site web. Ils supportent d’ailleurs deux athlètes québécois très prometteurs pour la saison 2015 des Crossfit Games ; Carol-Ann Reason Thibault et Alex Vigneault. Portez attention à ces noms !

2440_genevievelesieur_large 2518_genevievelesieur_large

FRAN: Un post-workout conçue pour les besoins de la femme.

Je trouve ça brillant qu’ils aient pensé faire un produit spécifiquement pour la femme. Avec l’ascension de la popularité du Crossfit envers les femmes, il était temps que quelqu’un fasse quelque chose ! Plusieurs études ont démontré que la faible consommation de viande chez les femmes les rend à risque de subir des carences en fer, en vitamine B12, en chrome, en zinc et en magnésium, tous présent dans ce supplément. De plus, FRAN est enrichi de composés avec des propriétés anticancérigènes spécialement connus pour contrer le cancer du sein.

FUEL : Les carbs permettant un niveau d’énergie maximal lors de l’entrainement.

En Crossfit, on visite le mur qui nous dit d’arrêter et on le défonce, souvent. Pour les entraînements les plus intenses et les compétitions, avoir un supplément qui aide à maintenir son énergie au top, c’est primordial. Basé sur la physiologie humaine et les dernières avancées scientifiques, FUEL utilise différents types de sucres afin de solliciter plusieurs transporteurs intestinaux et ainsi maximiser leur absorption. Une meilleure oxydation des glucides pendant l’effort permettra d’augmenter l’intensité de l’exercice en diminuant l’utilisation des graisses, soit un substrat à la libération d’énergie lente. FUEL est bon avant-pendant-après l’entraînement pour plusieurs raisons, pour plus d’infos, visitez leur site web !

REP: BCAA qui répond parfaitement aux besoins des athlètes d’aujourd’hui.

Avant-Pendant-Après l’entraînement, les BCAA c’est important pour pousser plus fort en plus de favoriser la récupération des muscles. REP vous aide, grâce à la leucine, à garder un meilleur ratio testostérone/cortisol, ce qui est idéal puisque le cortisol dégrade le muscle et favorise la prise de gras. Un ratio optimal favorisera le gain musculaire et rentabilisera vos entraînements. REP vous permettra d’être bien préparé à l’effort, de bien passer au travers et de récupérer de manière optimale.

Vous aussi vous voulez essayer un produit Forging Heroes?

Après avoir moi-même testé les produits et ayant été ultra-satisfaite, j’avais envie de vous permettre de les essayer. Nous faisons donc tirer un pot de FUEL, mon produit préféré des 3. Goût super et vraiment, mon énergie était meilleure lorsque je prenais le produit versus seulement les BCAA.

Donc, comment vous pouvez gagner votre FUEL ? Envoyez-nous (en commentaire sur facebook) une photo ou vidéo de vous faisant un PR dont vous êtes fiers ! Nous ferons tirer le pot le 3 mars !

Si vous ne gagnez pas, ne vous découragez pas ! Forging Heroes vous offre, aux fans de Wodtavie 5% de rabais sur leur site web pour toute la durée des Opens
avec le code : wodtavie

Forging Heroes, un produit Québécois et très fiable, essayez-le donc 😉

 

 

CompétitionCrossfit Games 2015

L’an passé, c’était mes premiers Open. Je n’étais pas une machine, ça faisait 2 mois que je levais une barre d’haltérophilie environ, je n’avais jamais fait de Chest-to-bar et j’étais fière de mon PR de Snatch a 65 lb. Ça vous donne une idée ? Je me suis inscrite aux Open pareil, pour moi et pour voir comment je pouvais faire vis-à-vis le monde entier. Avec la collaboration de Vince Borgogno, coach et propriétaire du Crossfit 132, voici 9 bonnes raisons pour lesquelles vous devriez, peu importe votre calibre, faire les Open cette année.

1 – C’est l’fun

Faire les Open, ça ressemble à rien que tu as déjà fait et encore moins au training de tous les jours. L’atmosphère est différente, c’est euphorique tout le monde est stressé, mais pleins d’appréhension. La communauté Crossfit prend tout son sens, une tonne d’encouragement et d’énergie pour l’instant d’un wod. Dans la majorité des gyms, ils organisent des événements spéciaux pour rendre ça officiel une vraie compétition où tout le monde, peu importe le calibre, peut participer et s’amuser.

2 – Pour te situer en tant qu’athlète, mondialement

Le calibre d’athlète varie d’un gym à l’autre. Ce n’est pas toujours facile de savoir où tu te situes en tant qu’athlète surtout si tu es M./Mme tout le monde. Même dans un gym d’une centaine de membres, ce n’est pas forcément représentatif de la moyenne dans le sport. Pendant les Open, on affronte ¼ de million de Crossfiters, dans le confort de son gym. Tu peux dire que tu as une pas pire idée d’où tu te situes après ça !

Picture-12

3 – Pour améliorer ta technique

Les Opens obligent une technique parfaite.  Les standards exigent certains critères pour performer les workouts sous peine de ne pas se faire compter leurs reps.  Rappelez-vous de votre dernière Karen?  Imaginez votre temps si on vous avait refusé chaque rep qui ne touchait pas précisément en haut de la ligne de 9’/10′.  Ce n’est pas pour dire que le monde triche, mais quand il n’y a pas de pression et la fatigue embarque on est tout coupable de temps en temps de juste vouloir en finir et de tout compter, que ce soit une bonne rep ou pas.  Quand il y a un juge pour compter tes reps et refuser tes NO-reps, tu peux être sur que tu vas apprendre et performer tes mouvements comme un champion.

4 – Pour améliorer le Mental

Les wods de tout les jours sont conçus pour améliorer notre forme physique, pas toujours pour performer et tout défoncer.  Dans ce contexte, c’est rare que le monde aille se pousser très loin de la zone de confort.  Pendant les Opens, chaque répétition peut valoir des milliers de positions dans le classement, et c’est le meilleur temps pour vraiment tenter de pousser a travers le malaise (pas la douleur!) et empêcher la petite voix dans ta tête qui te dit d’arrêter. C’est fascinant de voir à quel point on peut faire plus que ce que l’ont croit être capable de faire !  C’est pendant ces wods-là qu’on découvre vraiment notre force mentale, notre habilité d’endurer la souffrance pour atteindre nos objectifs.  Simplement le contexte d’une compétition peut aider a découvrir la dureté de notre mental.

 

1512325_678304492284070_3940750337555614331_n
Post Karen

 

5 – Pour se motiver

On s’entraine chacun pour des raisons différentes et bien sur ce n’est pas tout le monde qui a besoin de motivation supplémentaire.  Ceci dit, les événements des CrossFit Games, que vous participiez en tant qu’athlète ou spectateur, servent a nous démontrer que le CrossFit est un véritable sport.  Quand Vince a terminé ses premiers Opens en 2012, la première chose qu’il a pensé était comment il voulait juste défoncer ses propres scores pour l’année suivante. Devinez quoi? Même phénomène de mon côté..  On a tous le but d’être en bonne forme physique, mais pouvoir se tester et de vraiment évaluer notre progression au fil du temps est vraiment indispensable pour garder sa motivation.

6- Pour sortir de ta zone de confort et te challenger

Est-ce que tu adaptes un mouvement depuis longtemps ou tu rêves de faire un autre, mais tu penses que tu n’es pas capable ? Est-ce que par défaut tu prends toujours les mêmes poids ou tu pars directement avec les sauts simples parce qu’il y a l’option au tableau ? Il n’y a pas un meilleur coup de pied au derrière que les Open pour se prouver, à soi-même qu’on peut faire ces choses-là. En plus, cette année, ils offrent la catégorie adaptée. J’ai vu l’an dernier un gars au 14.4 arriver aux Muscle-up et depuis longtemps il voulait le faire, mais ne pensait pas être «rendu là». Par contre, quand il reste 3 minutes au timer et qu’il regardait les anneaux, il s’est dit : GO. Après 5 essais, il l’a eu. Moi-même, je n’avais jamais vraiment fait de Chest-to-bar, j’étais pas «capable» de faire le contact, mais 14.2 arrive et j’ai pas le choix. J’en ai fait 19 en tout. 19 !! Mais j’étais pas capable, t’sais ! Même Vince durant les Open a réussi un PR de Snatch à 10 lb au-dessus de son PR, pour 9 reps une année ! L’orgueil est un des motivateurs le plus puissants, la pression de performer ou même juste l’atmosphère de compétition te pousse à affronter des choses que tu ne ferais jamais dans le confort de ton wod. C’est spécial, mais c’est le meilleur moment pour faire ressortir le BEAST MODE.

Rien ne t’est dû dans la vie. Peu importe dans quelle sphère de ta vie, si tu veux du succès, tu dois travailler pour l’avoir. Si c’est facile, est-ce que c’est si bénéfique ? Est-ce que ça te fera grandir ou évoluer ? Pense à ça…

1962817_227054910818260_2141834451_nOpen 14.2

7- Pour découvrir tes forces et tes faiblesses

Le format des Open offre des mouvements de base, mais dans un format qui te force à conquérir tes peurs ou des insécurités. Tu sautes jamais une boite si haute ? Tu ne sautes pas le 6 pouces à ton burpee dans le wod normal ? Tu ne fais jamais un volume X ou Y en Wallball ou Thrusters ? Dans les formats proposés dans les Open tu pourrais te surprendre à vraiment performer sur des composantes que tu ne te doutais pas ou bien avoir vraiment confiance sur un mouvement qui s’avèrera ta bête noire pour le prochain 7 minutes. Tu apprends à te connaître en tant qu’athlète et ça te fait découvrir des forces et des faiblesses inconnues, qui vaut la peine de creuser.

8- Pour découvrir la VRAIE communauté Crossfit

Pendant les événements des Opens, dans tous les box partout dans le monde, le camaraderie règne.  C’est toujours le fun de s’entrainer en groupe, mais performer devant ta gang du gym pendant qu’ils crient ton nom est incomparable a n’importe quel autre wod.  Prépare-toi a un nombre record de câlins, high-fives et fist-bumps après ton Open wod, peu importe les scores tout le monde est gagnant quand le compteur arrive a 0. Que ce soit ton premier pull-up sans élastique ou que tu viennes de «voler» le top du leaderboard de ton gym ou que tu passes tout simplement au travers de ton Wod, c’est pas important, tu viens d’accomplir quelque chose de grand et qui va t’aider pour la suite des choses à mieux t’entraîner et tu vas avoir droit à ton moment de gloire à la Camille Leblanc-Bazinet. Tu as gagné et ta gang va te le prouver.

10422213_10155248287010475_8166977006199079712_nTeam Crossfit 132 – FireBreather

9- Tu n’as rien à perdre

À moins de ne pas pouvoir te ramasser un $20 pour t’inscrire, il n’y a absolument aucune bonne raison de ne pas y participer. C’est une expérience unique qui permet à tous les athlètes, de tous les niveaux de se prouver à eux-mêmes et d’expérimenter l’ambiance de compétition, dans leur confort à eux. Toi qui lis cet article et qui te dit : Pourquoi, je ferais ça ? Qu’est-ce que ça va changer dans ma vie ? Moi, je te réponds, pourquoi pas ? Pourquoi ne pas participer à ce gros party de Crossfit et cette plus grande inspiration qui est partout dans le monde. Pourquoi ne pas vouloir vivre son petit moment à petite échelle ? Pourquoi de pas vouloir chercher un peu plus loin pour trouver sa vraie capacité ? Moi je te dis pourquoi pas, juste vis le avec nous et viens me dire si tu regrettes cette expérience après.

Fais-le, inscris-toi ICI

Tu ne le regretteras pas.

 

CompétitionCrossfit Games 2015

Après tant de débat, de questionnement et de conjecture, Crossfit.com nous annonce enfin l’horaire de la saison 2015 des Crossfit Games! Suite à un record de plus de 209 000 inscriptions l’an passé et avec de nombreux changements à la formule cette saison, il ne restait plus qu’à confirmer les détails. Cette saison annonce entre autre le début des Opens scaled ainsi que de la division jeunesse (14-17 ans).

Les inscriptions débuteront donc le 15 Janvier (dans moins d’un mois, woohoo!!) et 15.1, le premier wod des Opens, sera annoncé jeudi le 26 Février. La formule des Opens demeurera la même en ce qui a trait aux délais permis: annonce le jeudi soir et jusqu’à 17:00 Pacific Time lundi pour enregistrer les scores en ligne. Comme les années précédentes, nous aurons droit à 5 semaines de compétition au rythme d’un WOD par fin de semaine.

Pour les Maîtres, les qualifs commenceront jeudi le 23 Avril. Les 200 meilleurs vétérans du monde dans chaque catégorie d’âge à l’Open seront automatiquement inscrits dans le « Master Qualifier ». Comme l’an dernier, les qualifications seront une compétition en ligne de quatre jours. Les workouts seront libérés à 17 heures PT, le jeudi 23 Avril, et les concurrents auront jusqu’au 17 heures PT, le lundi 27 Avril, pour soumettre leurs scores. Les 20 meilleurs athlètes dans chaque catégorie d’âge à la fin des qualifs seront invités à participer aux Masters des Crossfit Games.

CFG15_Map_Legend.FINAL_large
Les compétitions régionales auront lieu au cours de 3 fin de semaines en mai. Comme il avait été mentionné, les 17 régions de l’Open alimenteront huit compétitions régionales. Les meilleurs athlètes de chaque région affronteront les meilleurs athlètes d’au moins une autre région dans le nouveau format . Chaque régional se déroulera sur trois jours, et les cinq premiers hommes, cinq femmes et cinq équipes à la fin du week-end se qualifieront pour les CrossFit Games. Les Regionaux auront donc lieu les 15 – 17 Mai,  22 – 24 Mai et 29 – 31 Mai. Pour la région Canada East, nous serons jumelés avec la region North East pour les East Regionals à Hartford, Connecticut le 2e weekend de compétition, du 22 au 24 Mai.

Les Reebok Crossfit Games 2015 auront lieu du 21 au 26 Juillet. La dernière étape des Hommes et Femmes Les Plus Fit au Monde sera de retour au Centre StubHub à Carson, en Californie. Les Teams et les Individuels commenceront le mercredi 22 Juillet, et se poursuivront jusqu’à la fin de semaine. Les Masters auront lieu plus tôt dans la semaine (mardi-jeu., 21-23 Juillet).

Pour ceux d’entre vous qui visent les Régionaux et les Games: on est avec vous! Pour ceux qui comme nous vibrent d’anticipation à l’idée de participer à un des plus grands événements sportifs ouverts à tous à travers le globe et qui suivront leurs favoris locaux sur le leaderboard à toutes les semaines, amusez-vous! Ne mettez pas la barre trop haute, mais ne la mettez pas trop basse non plus. 😉

 

CompétitionCrossfitCrossfit Games 2015défis

Suite aux Crossfit Invitationals, Castro nous a lancé en pleine face des changements pour la saison des Games 2015, commençant avec les Opens.

Hier soir, Crossfit Games a fait une publication pour clarifier tous les changements pour la prochaine année. Notez qu’il y a plusieurs changements, mais que ce n’est pas nouveau puisqu’ avec la popularité grandissante du sport à chaque année, les décideurs se doivent de toujours réviser la donne pour s’assurer que ce soit toujours la crème de la crème qui se rende aux Games. Il ne faut tout de même pas oublier que les Games c’est comme les Olympiques de notre sport…

OPENS

Première étape. Vraiment excitant, accessible à tous ! On ne peut pas dire la même chose pour le reste des sports. Les 17 régions bien connues restent intactes, mais les compétiteurs se divisent maintenant en deux catégories. RX et Scaled (Poids prescrits ou adaptés). Donc, si Julie 24 ans en est à ses premiers mois de Crossfit et sait pertinemment qu’elle n’est pas du calibre RX, elle peut faire la compétition comme tout le monde mais dans la division adaptée. ATTENTION ! Les organisateurs donneront clairement les choix d’adaptation pour les WODs, les personnes ne peuvent pas seulement adapter à leur guise. De ce fait, il y aura un leaderboard Scaled, un RX et un OVERALL. Si Kim fait 1 seule répétition dans le WOD 15.1 dans la catégorie RX, elle sera devant la meilleure personne de la catégorie Scaled. Donc la dernière position de la catégorie RX sera classé avant la meilleure personne de la catégorie Scaled. C’est assez logique puisque Kim choisit de se challenger avec les même poids que les Athlètes de haut calibre et ici Castro veut encourager les PR et les premières répétitions en Chest-to-Bar ou Musle-Up.

RÉGIONAUX

Les années précédentes, il y avait 48 Hommes et 48 Femmes de chacune des 17 régions qui se rendaient à l’étape régionale. C’est ici que le gros changement s’opère.

Classement pour les Régionaux

Dans les 17 régions représentés aux Opens, 20 femmes et 20 hommes passeront à l’étape suivante. (Notez ici qu’il y a des exceptions comme l’Asie et l’Australie pour le nombre de représentants).

Régions jumelées

À cette étape, les 17 régions en deviennent 8. Pour le bien de la cause, je vais continuer l’explication avec notre région, l’Est du Canada. Notre région sera maintenant jumelée avec la région North East des États-Unis. Chaque région d’origine apportera 40 athlètes (20 hommes et 20 femmes) pour compétitionner dans l’étape régionale. Chez nous, cette région sera nommée Région de l’Est (East Regional).

GAMES 2015

Les athlètes aux Games cette année seront les top 5 femmes et 5 hommes de chaque région. (Encore ici les nombres sont différents dans la région du Pacifique -Australie et Asie). Le changement permet d’équilibrer le niveau des athlètes et de s’assurer d’avoir les meilleurs athlètes au monde lors de l’événement. En 2014 par exemple, des athlètes comme Samantha Briggs (Europe) et Lindsey Valenzuela (So Cal) auraient dû êtres aux Games, mais leurs régions étaient plus fortes et le nombre de positions, restreintes.

ÉQUIPES ET MASTERS

Avec l’explication ci-haut, vous comprenez le principe. Par contre, le point à mettre au clair, qui selon moi est simple, est qu’aucun membre de l’équipe ou aucun master ne peut se qualifier pour les régionaux s’ils ont choisis 1 WOD adapté. Tout doit être fait comme prescrit.

ADOS

Nouveauté aussi cette année. Il y aura des WODs pour les adolescents entre 14 et 17 ans qui veuillent participer aux Opens seulement. Si ceux-ci souhaite faire partie d’une équipe, ils doivent participer dans la catégorie adulte et envoyer un email à l’organisation pour faire faire le changement.

crédit photo: http://www.huffingtonpost.com/o-CROSSFIT-facebook

L’Athlète intermédiaire oublié ?

Les athlètes intermédiaires  se sont sentis ébranlés par la nouvelle, moi y compris. Les Régionaux sont 2 fois moins accessibles que les années précédentes. Auparavant, il y avait 48 places par région, maintenant 20. Certains s’entraînent comme des forcenés depuis 1 an ou même 2-3 ans pour atteindre les Régionaux, sachant pertinemment qu’ils ne feraient pas le poids pour un classement aux Games.

La saison des Games est intéressante parce que ce sont des étapes où l’entonnoir se fait de plus en plus petit pour ne retenir que les meilleurs athlètes. Dans n’importe quel autre sport, les monsieur-madame tout le monde ne peuvent même pas espérer faire ce que les athlètes olympiques font. Soyons honnêtes, c’est la beauté du sport: on comprend la souffrance peu importe le niveau de la personne… on fait tous la même chose.

Que Castro décide de changer le processus est plus que normal, pour séparer les vrais athlètes des athlètes intermédiaires.

Donc, dans cette annonce, l’athlète débutant est content, le vrai athlète se voit dans un nouveau challenge encore plus féroce et l’athlète intermédiaire est frustré. Qu’est-ce qu’on va faire ? Notre rêve de gloire aux Régionaux n’est plus aussi accessible… aussi bien baisser les bras moi je dis. (gros sarcasme ici, merci.) Dans cette situation, je vois 2 options.

1- Baisser les bras, abandonner et tout scrapper l’essence du Crossfit qui pousse les gens à connaitre la meilleure version d’eux-même, et se mettre au Pilates. Désolé, je suis encore dans le sarcasme, vous comprendrez plus tard pourquoi.

2- Réviser les priorités et objectifs. Le Crossfit, et surtout la saison des Games, c’est se préparer à l’inconnu. C’est difficile se faire des objectifs de classement quand tu ne sais pas s’il va y avoir 1000 nouvelles personnes dans l’Est du Canada et surtout ce que seront les WODs. Par contre, tu peux voir tes priorités et te fixer des objectifs selon tes priorités:

-Te rendre aux Régionaux

Travaille fort. Engage un coach compétent pour faire tes suivis, ne triche pas, ne lâche pas, travaille tes forces et consolide tes faiblesses devient un maître dans ton sport. Tu te dois d’être irréprochable, surtout si en 2014 tu étais dans le top 100 et que tu souhaites sincèrement que 2015 soit ton année. Je n’ai pas la science infuse, mais je suis presque certaine qu’il faut travailler pour avoir ce qu’on veut dans la vie et être dédié et passionné.

-Être le meilleur de toi-même et compétitionner

Est-ce qu’il te faut vraiment une participation aux Régionaux pour ça ? Tsé, je ne juge pas, mais il y a d’autres compétitions vraiment intéressantes. Je pense à la FTL (accessible partout au monde) ou au Québec, Zoo Battle et Fire Breather pour n’en nommer que 2. Tu peux te pousser, avoir ton moment de «gloire» et devenir le meilleur de toi-même dans ton sport avec d’autres compétitions que les Games. Tu sais que dans les autres sports, ce n’est pas tous les athlètes qui vont aux Olympiques? Ok. Mon point est fait.

-Avoir une vie saine et équilibrée

Ah ! Tu veux perdre ton bide et le Crossfit te permet d’avoir une vie saine… Mais tu t’entraînes 6 soirs par semaine, mange strict paléo et tu dors 8h par nuit pour te préparer aux Open, année après année. Laisse-moi être un peu directe pour cette partie. Je suis fière de toi pour cette persévérance, tu pars de loin, tu n’as jamais été mieux dans ta peau, mais tu restes dans la moyenne et j’entends ici 1000e sur 2000-3000 aux Open l’an dernier. C’est VRAIMENT bien. Tu dois être fier de toi, mais soyons réaliste ici. Tu ne mets pas de place pour ta famille et tes amis dans ce type de vie, tu ne te permets pas grand chose parce que tu pars de plus loin et que tu dois travailler plus fort que les autres pour atteindre ton but. Mais SVP, focus. Les régionaux sont si loin devant.. est-ce que c’est un objectif réaliste et sain ? À court-terme ? Peut-être pas. Réduis tes séances à 4-5/semaine et sors prendre un verre avec tes amis le vendredi soir. Tu as le droit, tu travailles si fort. Rien ne t’empêches de faire les Open, tu les feras probablement avec la majorité des gens à ton Box mais seigneur, enlève-toi un peu de pression.

Les objectifs peuvent être jumelés, mais il faut faire ses objectifs selon ses priorités de vie. Moi, je suis dans la catégorie qui veux compétitionner. Je veux définitivement être la meilleure version de moi-même, mais je veux avoir une vie saine et équilibrée. Est-ce que je vais faire les Open en 2015 ? Oui. Est-ce que je vise les Régionaux ? Non. Je vais probablement participer à la 2e saison de la FTL et probablement une autre compétition, peut-être en équipe. Je m’entraîne 4 à 5 soirs par semaine et je ne me sens pas mal si je vais manger de la pizza un soir. Je mange définitivement 90% Paléo, mais le 10% est là pour me faire plaisir.

En gros, cher athlète intermédiaire, cette annonce n’est pas la fin du monde, mais peut-être l’opportunité d’ouvrir tes horizons, rétablir tes objectifs et réviser tes priorités. Tout le monde mérite de briller dans son sport, à sa façon. Célèbre chaque petite victoire, chaque PR selon ton rythme. Chaque PR est valide et se doit de te rendre fier.

Ne lâche pas, cher athlète intermédiaire, c’est peut-être toi l’inspiration d’un athlète débutant, qui sait ? Tu es peut-être la motivation d’un des woddeux à ton box. Penses à ça !

CompétitionCrossfitEntrevues

L’an dernier lors des Crossfit Games, Dave Castro expliquait en entrevue qu’en 2015, il souhaitait changer les choses un petit peu. Malgré que les Crossfit Games existent depuis 2007, les Opens eux existent seulement depuis 2011. Après 4 ans, il y a eu tellement de participation et surtout beaucoup d’athlètes de qualités qui se sont rendus aux Games et d’autres que non, dû au nombre restreint de «spot» dans leur région.

Hier se tenait les Crossfit Invitationals. 4 athlètes par pays sont invités pour compétitionner et représenter leur pays : États-Unis, Canada, Europe et Australie ont performés 5 wods en 2 heures. À gagner, l’honneur d’être l’équipe la plus en forme du Monde.

À la fin de cette compétition, Dave Castro a lâché une bombe en expliquant une partie des changements apportés lors des Opens et Régionaux de 2015. Certaines régions seront regroupés en «super régions» comme par exemple :

SoCal et NorCal : Californie. Chaque sous-région amèneront leurs top 20 femmes et top 20 hommes pour disputer les 5 places disponibles pour les Games.

Ce changement se verra dans d’autres régions comme l’Ouest Canadien avec la région Nord-Ouest Américaine et l’est Canadien avec le Nord-Est Américain. Les changements visent aussi l’Asie et l’Australie, l’Afrique et l’Europe.

Castro expliquait que l’Australie et l’Asie seraient traités différemment en terme de participant aux régionaux soit; Australie apporte 30 athlètes et l’Asie, seulement 10.

L’idée de remanier les régions est d’être capable d’avoir 40 athlètes incroyablement forts compétitionnant en 4 vagues.

Aussi, une partie de l’annonce de Castro impliquait que pour la toute première fois, lors des Crossfit Open, il y aurait une catégorie «scaled» où Monsieur-Madame tout le monde pourront participer avec des poids moindre.

Il y aura aussi le couronnement d’Etat et champions nationaux à l’issue de l’Open, qui est conçu pour isoler le gagnant de chaque État et pays.

A ce stade, les détails les plus fins sont toujours encore à finaliser, y compris l’emplacement des «Super régionaux» et les dates des CrossFit Games Open.

Plus de détails devraient être annoncés plus tard.

À suivre…

Source d’informations:  http://therxreview.com/

CompétitionCrossfitCrossfit Games 2014entrainementEntraînement crossfit

Les Régionaux sont derrière nous et la grande finale des Games est maintenant dans les livres. Pour la plupart des athlètes en Crossfit cela signifie la fin de leur «saison». Après quelques voyages bien mérités au buffet «all you can eat»  (non-paléo) et au bar (anti-Zone) de votre choix, vous pouvez maintenant contempler ce qui vous attend afin de commencer à préparer votre assaut sur les Opens 2015. Une rétrospection intelligente sur vos plus récents points forts et points faibles vous permettra d’identifier les principaux éléments autour desquels doit se fonder votre programmation. Par conséquent, les prochains mois seront très précieux pour jeter les bases de nouveaux progrès et atteindre vos objectifs.

Opens, Regionals, Games, repeat.

Ce n’est pas par hasard que j’emploie des termes tels que programmation, saison et Crossfit dans le même paragraphe. Au-delà de la communauté, les box, et les derniers Nano 3 ou 4, même pour les athlètes novices de compétition, le Crossfit est considéré comme un sport. Malgré la vieille devise de  «tout, partout, à tout moment, » l’évolution du Crossfit et les avantages financiers subséquents aux athlètes d’élite ont changé la façon dont la majorité de la communauté s’entraine : Opens, Regionals, Games, repeat.

Bien qu’auto-proclamé comme un sport, le Crossfit a réussi à réduire au silence certains de ses détracteurs. Nous voyons maintenant des CrossFitters offrir des performances qui rivalisent les meilleurs résultats de ces modalités/sports individuels à partir desquels il provient. Il est devenu difficile d’utiliser la fameuse réplique «Jack of all trades, master of none » (bon dans tout, maître dans rien) alors que Jack peut épauler plus de 350 livres, faire des push ups sur sa tête ad vitam eternam et courir un 5 km plus vite que n’importe quel membre SWAT. Fondamentalement, vous avez maintenant plus de 200 000 personnes se préparant et travaillant de leurs propres moyens, poussant leurs propres limites 1 rep à la fois d’ici l’annonce de 15.1.

…les outils que nous utilisons pour rendre un joueur de football rapide, un joueur de hockey plus agile, ou un combattant de MMA plus puissant ne pourraient-ils pas améliorer les besoins spécifiques à la performance des crossfitters?

Ceci étant dit, en tant que propriétaire d’un centre de performance sportive et enseignant de coachs, c’est avec beaucoup d’enthousiasme et même de soulagement que j’accueille le Crossfit dans le vaste monde du sport. Permettez-moi de m’expliquer. Tout d’abord, ce sentiment de soulagement est lié à la suppression du statut de «concurrent» par les Crossfits environnants (dont il existe au moins une douzaine dans un rayon de 15 km). Bien que je ne jure que par la formation fonctionnelle, et malgré ne pas être une box Crossfit officielle, la clameur de l’haltérophilie et la vue de pneus de tracteur ont été suffisants pour sonner l’alarme dans les box environnantes. Ceci, cependant, a cédé la place à la curiosité et le questionnement. Car si nous sommes spécialisés dans la performance sportive, les outils que nous utilisons pour rendre un joueur de football rapide, un joueur de hockey plus agile, ou un combattant de MMA plus puissant ne pourraient-ils pas améliorer les besoins spécifiques à la performance des crossfitters?

L’analogie la plus commune que j’explique à ces athlètes et leurs entraîneurs est celui de notre rôle dans le développement des joueurs de basket-ball. Je suis pourri au basket-ball. Je ne peux pas exécuter un lancer franc pour sauver ma vie et mon lay up de  5`11 « , 210lbs est loin d’être élégant. Mon idée de jouer avec un ballon est d’épauler une pierre d’Atlas. Cependant, en tant que coach de performance, mon rôle est d’évaluer le joueur, analyser les exigences du sport, plus précisément les besoins spécifiques de sa position, afin d’établir un programme destiné à améliorer les capacités de cet athlète et réduire le risque de blessures en pré saison, en saison, et hors saison. Je ne leur enseigne pas leurs cahiers de jeux, je ne travaille pas sur leur dribble, et je ne corrige pas leur technique de lancer de 3 points. Ce que je fais est de les rendre plus fort, plus rapide, plus agile, plus stable et d’assurer qu’ils ont suffisamment d’essence dans le réservoir pour pousser à fond tout un match. Tous les éléments techniques que leurs entraîneurs souhaitent mettre en œuvre sont plus faciles à appliquer quand leurs capacités athlétiques sont optimisées. Je tiens également à souligner l’importance du fait que je travaille avec les entraîneurs plutôt que contre eux. Ce sont eux qui prennent les décisions derrière le banc et ils ont des attentes spécifiques de chacun de leurs joueurs.

…les fondamentaux restent les mêmes.

Donc, pour en revenir à nos athlètes affamés de WODs plein de craie, comment cela se traduit-il? Malgré le sport de Crossfit étant composée de nombreux exercices d’halterophilie avec de la course, de la plyométrie, de la gymnastique et du strongman de temps en temps, le processus est le même. Voici où mon enthousiasme en tant que spécialiste de la performance sportive prend son envol. Tu parles d’un défi fou qui met toutes mes connaissances et mon expérience à l’épreuve! Construire un athlète de la posture en montant, dans une machine qui ferait honte à plus d’un décathloniens olympiques: la vitesse d’un receveur, la force d’un haltérophile, l’endurance d’un triathlète et la conscience posturale d’une nageuse synchronisée. Pas de problème… n’est-ce pas?

Bien que les nombreuses facettes du Crossfit peuvent sembler insurmontables quand il vient à la conception du programme, les fondamentaux restent les mêmes. l s’agit d’évaluer les besoins, identifier les faiblesses, les priorités, établir des plans et mettre des programmes en pratique. Cela peut également être accompagnée par des concours choisis stratégiquement utilisés comme marqueurs tout au long de l’année précédant les Opens / Régionaux / Jeux en fonction de nos objectifs réalistes. Avec des phases spécifiques comme toute autre préparation sportive, il faut distinguer le travail hors-saison de la spécificité pré-saison et de l’entretien en saison ou « limiter les dégâts ».

Concrètement, le processus d’évaluation et la création de programmes est un peu plus complexe que d’ajouter un peu de squats avec une pincée de box jumps. Cependant, en adressant les éléments clés du Crossfit tels que les systèmes d’énergie, les compétences techniques et les exigences motrices tout en analysant la posture, la mobilité des athlètes et les lacunes des patrons moteurs, tout en priorisant l’intégrité structurelle et la force, nous sommes en mesure de planifier méthodiquement un programme de conditionnement qui nous permet d’être prêt pour le chaos inattendu et Castro-esque qu’est le Crossfit.